Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
107 Abonnés
Nouvelles classées
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
 -  Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
Archives revue
Infos
Visites

 213343 visiteurs

 2 visiteurs en ligne


Décès du Révérend Père Martin EKWA bis Isal

Le P. Martin EKWA sj. Est décédé ce dimanche 18 août à Kinshasa

QUI EST-IL ?

Voici deux textes qui peuvent donner une idée de ce qu’était ce grand homme

 

1° Le Père Martin Ekwa, Docteur Honoris Causa de l’Unikin : la révolution tranquille

Kinshasa, 23/12/2009 / Culture

A 33 ans à peine bravant les résistances têtues des contre valeurs belges encore influents, le Rp Ekwa a introduit des reformes liées audacieuses, dont certaines, fondamentales, ne pourront plus jamais être remises en question.

Les générations actuelles des intellectuels et des politiques finissent par s’en rendre compte en novembre 1960, notre sys­tème d’enseignement, déserté pourtant par la Belgique, avait réalisé une véritable révolution. 

Elles se rendent compte finalement que, parti de rien jusqu’en 1960, presque sans cadres universitaires. Le système éducatif a été le reflet d’un Congo réunifié et prenait en mains les essentiel de son destin. bref le reflet d’une véritable indépendance culturelle.


A la base de cette révolution non tranquille le RP. Martin Ekwa, alors Président du Bureau de l’Enseignement Catholique du Congo.

A 33 ans à peine bravant les résistances têtues des contre valeurs belges encore influents, le Rp Ekwa a introduit des reformes liées audacieuses, dont certaines, fondamentales, ne pourront plus jamais être remises en question.

Par exemple l’abolition du latin et du grec dont la connaissance conditionnait l’admission aux facultés de médecine et de droit, ou l’introduction dans les programmes scolaires des textes d’auteurs littéraires africains à côté de ceux, jusque- là exclusifs d’Européens ou encore l’accès des flues aux filières des études réservées alors aux seuls gar­çons, au niveau secondaire, su­périeur et universitaire.

On peut signaler par ailleurs l’essaimage rationnel des Instituts Supérieurs Pédagogi­ques (ISP) pour la formation des formateurs dont la demande sur terrain était plus que pressante; ou l’introduction de l’anglais comme seconde langue étran­gère après le français.

On peut noter enfin que l’essentiel des générations ac­tuelles d’universitaires, et donc de cadres du pays est passé par la réforme « C.O » dont on a pu compter les premiers diplômés d’Etat en 1967.

L’élévation du R.P Martin Ekwa, premier Congolais à pilo­ter le plus important réseau édu­catif du pays et même de l’Afrique, au rang prestigieux de « Docteur Honoris Causa » est un signe des temps celui d’un peu­ple qui finalement revendique l’éducation, malgré ses vicissitu­des, comme gage d’un avenir prospère, et qui repart a la re­conquête de sa vocation géopo­litique.

Se rend-on compte qu’au moment où le Congo adoptait sa réforme, il se situait au 4ème rang mondial en termes des pays à systèmes d’enseignement catho­lique les plus fréquentés (après les Usa,. L’Ita1ie et la France).

Le samedi 19 décembre 2009, la communauté scientifique et la classe politique sont invitées à se rendre en grand nombre a l’Unikin pour honorer le lau­réat Ekwa homme de vision et d’action.

A 83 ans, le Révérend n’a jamais paru aussi jeune, aussi passionné, aussi optimiste. Et tou­jours plus sage que jamais. Sage parmi les rares que le pays compte, c’est-à-dire les plusécoutés depuis 50 ans!

Yoka Lye/Le Potentiel     Last edited: 23/12/2009 16:30:50

Hommage Grandiose Au Père Ekwa Bis Isal

Par LE CLIMAT TEMPÉRÉ le 09/06/2010

Le samedi 29 mai 2010, s’est déroulée au salon Congo du Grand Hôtel Kinshasa une cérémonie grandiose, en présence notamment du président du Sénat, des députés et sénateurs, des ministres nationaux et provinciaux, de l’archevêque de Kinshasa, des membres du corps diplomatique, des présidents des partis politiques ainsi que des religieuses et religieux……..

Suite, voir :  http://www.leclimat.cd/News/Details/Ev%C3%A9nement/hommage-grandiose-au-pere-ekwa-bis-isal