Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
108 Abonnés
Nouvelles classées
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
 -  Année 2012
+ Année 2011
Archives revue
Infos
Visites

 218818 visiteurs

 2 visiteurs en ligne


logo_150_ans_ok.jpgScheut a cent cinquante ans - par Scheut en famille le 22/03/2012 @ 17:55




Cent cinquante ans d'âge, et quels changements depuis l'époque du fondateur dont l'objectif était de sauver les enfants en Chine !! A cette époque, plusieurs prêtres diocésains s'engageaient pour une période de 10 ans renouvelables. Ces CICM étaient tous Belges ou Hollandais !

Aujourd'hui, dans combien de pays sommes*nous présents ? Combien de nationalités ??

 

Les Missionnaires de Scheut célèbrent 150 ans d’existence.

C’est le 28 novembre 1862 que le Cardinal Sterckx, archevêque de Malines, approuva les statuts de la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie. C’est ainsi la date officielle de la fondation de notre Institut. Comme notre première maison était située dans le quartier de SCHEUT à Anderlecht/Bruxelles, tous les amis commencèrent à nous appeler les Pères de Scheut, alors que dès le début, l’institut bénéficia de l’aide de laïcs qui devinrent plus tard des religieux Frères.


 

Le 25 août 1865 Théophile VERBIST, le fondateur, et ses 4 compagnons partirent pour la Chine, pays pour lequel l’institut fut fondé. Après deux années et demie le fondateur succomba au Typhus à 44 ans. Mais son œuvre continua providentiellement.

Au cours de ces 150 années il se passa beaucoup de choses. Dans et hors de l’institut beaucoup aussi a changé. En 1962, lors du centenaire, nous comptions près de 2000 membres. Aujourd’hui près de 900 confrères sont encore dispersés à travers le monde dans 16 pays. Il y a 150 ans tout commença en Belgique et aux Pays-Bas. Aujourd’hui près de la moitié des confrères sont originaires de pays non- Européens. L’Eglise et le Monde ont changé, la Congrégation évolue aussi.

Au cours de ces 150 ans près de 4000 confrères ont mis leurs pas dans ceux du fondateur et ont vécu souvent dans des situations bien difficiles. Ils ont essayé d’annoncer la Bonne Nouvelle de l’Evangile et ont donné le meilleur d’eux- mêmes pour aider des gens à relever la tête dans la quotidienneté d’une vie souvent bien pénible.

Tout homme et tout l’homme

Ils n’ont pas été présents dans ces pays lointains seulement pour convertir et baptiser, mais ont toujours été préoccupés pour tout homme et tout l’homme, des hommes de chair et de sang, vivant des joies et des peines, avec leurs soucis et leurs préoccupations. Ils se sont donnés beaucoup de peine pour apprendre les différentes langues de ces peuples.

 Ils n’ont pas construit seulement des églises mais aussi des écoles, des hôpitaux, des dispensaires…. de gros efforts ont été faits pour rechercher d’autres façons plus productives de cultiver et améliorer l’infrastructure économique. Ils ont cherché à édifier des communautés ecclésiales de base avec leurs propres animateurs. Ils ont posé les fondations d’une Eglise locale.

Dans plusieurs pays où des confrères missionnaires étaient actifs, des jeunes ont été inspirés par leurs paroles et leur façon de vivre. Beaucoup sont devenus, à leur tour, des missionnaires et continuent la grande épopée missionnaire : des Congolais, des Philippins, des Haïtiens, des Indonésiens…. À leur tour ils mettent leurs pas dans ceux du fondateur.

Si nos confrères ont pu vivre leur vocation et réaliser leur engagement au service de tant de gens, c’est bien aussi grâce au soutien de milliers de bienfaiteurs dans le pays d’origine. Membres de la famille et amis, communautés paroissiales, cercles missionnaires et écoles les ont portés par la prière et leur soutien financier.

Les missionnaires de Scheut ont pu compter les uns sur les autres et étaient heureux de compter sur ceux qui se préoccupaient d’eux dans les pays d’origine. Les communautés là-bas étaient bien conscientes de ce soutien et ceux qui ont pu aller visiter leur missionnaire sur le terrain peuvent témoigner de l’accueil chaleureux et reconnaissant  qu’ils y ont reçu.

Ce sont ces 150 années là que nous voulons célébrer et nous sommes fiers de cette histoire : une longue histoire d’hommes qui sont partis et d’autres qui sont restés ici, mais tous animés par un même enthousiasme missionnaire. Au cours de cette année 2012 des activités seront proposées pour fêter ce jubilé : à Scheut même ou dans d’autres communautés, annoncées dans les Media officiels ou par nos propres publications. Nous espérons pouvoir impliquer le plus possible nos familles et bienfaiteurs afin de les remercier et parce que nous savons que nous pouvons toujours compter sur eux.

Je souhaite à tous : confrères, membres de famille, bienfaiteurs et amis des Missions une belle et chaleureuse année jubilaire.

 

Jef Matton


 

NB : Jef MATTON a travaillé au Congo, au Cameroun, et ensuite au service de la province CICM Belgique/Nederland (BNL). Depuis 2009 il est Supérieur de notre Province.

 

 

QUELQUES ACTIVITES PROGRAMMEES DANS LE CADRE DES 150 ANS

 EN LIEN AVEC D’AUTRES INITIATIVES

 

Conférence de presse quelques jours après Pâques à Scheut, chaussée de Ninove

Liège/Embourg : dimanche 10 juin, célébration de la Fête Dieu par l’Unité Pastorale, en notre maison d’Embourg.

Mouscron : dimanche 21 octobre, journée diocésaine de la Mission à Mouscron

Namur/Jambes : samedi 4 novembre (premier samedi après la Toussaint), rencontre des familles des confrères décédés, mais également de toutes les familles et amis. Messe à 10h30 à la Montagne Ste Barbe.

 

 

Cinq panneaux constitués d’une toile déroulante de 2 m2  sont disponibles pour une exposition ou autre activité. L’enrouleur, le pied et la toile ne pèsent pas deux kilos ! Pour les emprunter : Jef Matton 02/526 14 36. Cinq panneaux = cinq thèmes différents : Bref aperçu historique – Par delà les frontières – Prêtres et Frères - …….