décès 2020 - Jean Lefebvre


photo de Cyrille Noël

Un monument s'en est allé

À deux ans près, il fêtait ses 100 ans, mais il a préféré partir dans le calme d’une nuit: une perte pour nous tous. En effet, derrière sa délicatesse et sa simplicité, c’est un monument de sagesse, ainsi qu’une bibliothèque entière, qui s’en va; des archives cicm qui disparaissent à tout jamais. Docteur en Théologie biblique, après un court séjour aux Philippines, il n’enseignera que cinq ans, car il a très vite été invité par le Cardinal Suenens pour promouvoir un renouveau dans les Instituts religieux d’une Église belge qui se voulait en état de Mission.

C’est ensuite, au centre de formation de Cuernavaca au Mexique, qu’il aide les futurs missionnaires à s’adapter à la théologie de la Libération, en animant de nombreuses sessions. De retour en Belgique et pendant 40 ans il a occupé diverses fonctions au service de la mission: coordinateur régional des trois provinces CICM en Europe, secrétaire du Conseil missionnaire national, créé par les évêques belges, président du comité des instituts missionnaires, provicaire du vicariat interdiocésain pour la pastorale des étudiants étrangers. Ces fonctions l’ont amené à répondre aux invitations de nombreux instituts religieux masculins et féminins pour des sessions de formation et de sensibilisation à la mission, ou à titre de modérateur de chapitres provinciaux ou généraux, tant en Belgique qu’à l’étranger. Il s’agissait surtout de redynamiser et souvent de reformuler le charisme des Congrégations qui découvraient le caractère relatif de bien des options et de bien des pratiques traditionnelles.

Jean était un passionné des Écritures. Le hasard nous a fait parvenir le texte d’une de ses très nombreuses Conférences: La Justice économique dans la Bible (disponible sur demande). Avant de nous quitter, il nous a laissé un message écrit, une affirmation de Saint Jérôme, patron des exégètes: Ignorer les Ecritures, c’est ignorer le Christ.

Jean Peeters


Info | Imprimer | Permalien